Capoeira Angola Bordeaux Capoeira Angola Bordeaux Capoeira Angola Bordeaux Capoeira Angola Bordeaux

Une tradition brésilienne

Une lutte, une danse, un jeu, une musique, un chant, des rituels et un héritage culturel...

Une tradition brésilienne

Une lutte, une danse, un jeu, une musique, un chant, des rituels et un héritage culturel...

Une tradition brésilienne

Une lutte, une danse, un jeu, une musique, un chant, des rituels et un héritage culturel...

Une tradition brésilienne

Une lutte, une danse, un jeu, une musique, un chant, des rituels et un héritage culturel...

Actus

Traduction des livrets :

P.2

Nous ne sommes, ni nous ne prétendons être meilleurs que quiconque, nous faisons notre humble travail avec dévouement, sans vouloir être plus grands ni s’approprier quoi que ce soit, car rien ne nous appartient mais appartient à la Capoeira Angola. L’humilité est une force et une grandeur de l’être humain. Savoir se valoriser et valoriser les autres est un principe, notre identité culturelle est notre plus grande valeur et elle n’est pas à vendre. Notre recherche ne concerne pas l’argent ni un quelconque statut mais apprendre. Apprendre avec le Mestre, car le Mestre fait partie de l’identité culturelle de la Capoeira Angola.

 

École Cajueiro de Capoeira Angola et Traditions Populaires du Brésil.

 

Résistance culturelle, social et politique !!!

Iêêê Cajuiero camarâ !

 

Mestre Dorado Cajueiro

 P.3

ÉCOLE CAJUEIRO

DE CAPOEIRA ANGOLA

 

16° RENCONTRE CULTURELLE

2017, BORDEAUX

 

Paroles, musiques, rythmes et partitions de capoeira angola

 

P.4

Rituels et fondements

École cajueiro de capoeira angola et traditions populaires du brésil

Mestre Dorado

 

Rituel et fondements de l’école cajueiro de capoeira angola (ecca)

Héritage du maître Gato Preto, José Gabriel Goes,

Bérimbau en or de Bahia

 

Bateria : (De gauche à droite)

Atabaque, pandeiro, berimbau viola, berimbau gunga, berimbau berraboi, pandeiro, reco-reco et agogo.

 

P.5

« Ritmos»  et « Toques » traditionnels

 

Un « ritmo » ou rythme est une composition de la « bateria » (ensemble des instruments) en capoeira.

La phrase musicale de chaque berimbau, pandeiro, atabaque, reco-reco et de l’agogo composent le rythme de la roda.

 

Un « toque » est une phrase musicale exécuter par un berimbau.

 

Noms des « Toques » et des « Rythmes »

Angola, São Bento grande de Angola, São Bento pequeno de Angola,

São Bento repicado, Angolinha, Angolinha dobrada, Benguela de Angola,

Benguela sustenida, Jogo de dentro, Angola de Santo Amaro, Santa Maria, Apanha laranja no chão Tico-tico, Cavalaria, Iuna de Angola, Samba de roda.

 

Noms des berimbaus

 

Berra boi : Au son le plus grave, grande calebasse, responsable du déroulement de la roda.

Gunga : Au son médian, calebasse moyenne.

Viola : Au son le plus aigu, petite calebasse.

 

P.6

Les sons

Représentation graphique de l’escola Cajueiro pour apprentissage des toques de berimbaus et des rythmes de la roda.

 

Tom : son de la corde libre

Tim : son de la corde tendue par le dobrão

Tchi : son du dobrão posé et tremblant contre la corde

Tum : son de la corde libre et calebasse fermée contre le ventre

Ti : son de tendue et calebasse fermée

Tonsh : Son son de la corde libre terminé par le tremblement du dobrão

Tinsh : Son de la corde tendue terminé par le tremblement du dobrão

Temps

Jeu de l’atabaque à une main

Jeu de l’atabaque à deux mains

 

Angolinha (un temps = deux mesures)

 

P.8

Composition des rythmes

 

Rythme Sao Bento pequeno

Rythme Angola

Rythme São Bento grande

Rythme Santa Maria

Rythme Jogo de dentro

 

P.10

XIRÊ DE ABERTURA : Rituel d’ouverture

 

LADAINHA : Litanie

 

P.12

SALVA : Louanges

 

P.20

Musiques traditionnelles des cours pour enfants

 

P.22

Domínio público : Domaine public

Mestre : Maître

Mestre Guara, adaptação mestre Dorado : Maître Guara, adaptation maître Dorado

 

P.24

Rituel de clôture

 

P.25

* Tradition populaire adaptée pour

la capoeira par maître Gato Preto

(José Gabriel Goes)

 

Iêêê Capoeira Angola camarâ !!!

Résistance culturelle, social et politique

 

Remerciements

A tous les maîtres que m’ont enseigné d’une forme

ou d’une autre tout au long de cette vie. Le plus important

c’est de vivre en apprenant, même en

enseignant. Apprendre avec ses élèves, avec les plus jeunes,

comme avec les anciens. Apprendre sans cesse

sans perdre son identité.

 

Aux dieux et à la vie. A notre école Cajueiro, professeurs,

treineis (formateurs), élèves débutants et avancés.

A tous ceux qui ont aidé à réaliser cet événement !

 

La capoeira c’est ma vie et ma vie

est capoeira, la roda est mon terrain, la ladainha est ma prière

et le berimbau est mon autel.

Atôtô !

 

Textes, musiques et fondements :

Maître Dorado Cajueiro

 

Illustrations et design graphique :

Duda Moraes

 

P.26

École Cajueiro

 

Maître Dorado : Bernardo Tinoco Né le 25/04/1974

Il commença à pratiquer la capoeira Angola à Rio de Janeiro,

au Brésil, au début des années 90 avec maître Marrom.

 

Il initia son travail d’enseignement de la capoeira

en donnant des cours gratuit au sein d’un projet social dans la favela

« Morro dos Tabajaras » dans le quartier de Copacabana, en 1994.

Il fut invité à donner des cours dans divers établissements scolaires

et centres culurels de Rio de Janeiro tels que :

Viva mais, Ogá mitá, Santa Rosa de Lima,

Casa monte alegre. entre autres.

 

Il rencontra et apprit auprès de maître Gato Preto (José Gabriel Goes),

reconnu Berimbau en or de Bahia, entre 1998 et 2002. Il décida alors

d’apprendre et de collecter les mémoires du maître.

 

Il reçu une invitation afin de développer son travail en France, à Bordeaux,

où il arriva en 2002. Depuis il fonda avec ses élèves le travail de l’École Cajueiro

de Capoeira Angola au Brésil et en Europe. Divulguant la culture populaire brésilienne

à travers de sa propre méthode d’enseignement.

Laissez un commentaire en utilisant votre compte Facebook !

commentaire(s) sur Facebook


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>